Programme santé de la FFE

programme santé

Le programme sport santé de la Fédération Française d’Escrime a pour objectif de développer la pratique de l’escrime à des fins de santé : bien-être (séniors, personnes sédentaires…) et thérapeutiques (cancer du sein, escrime sur ordonnance, victimes de violences sexuelles). De nombreuses formations, actions et ateliers ont été mise en place pour différents publics depuis plus de 15 ans. Aujourd’hui un label « SPORT SANTÉ FFE » a même été créé et vise à l’accompagnement et à la valorisation des clubs s’inscrivant dans un projet de développement de l’escrime-santé.

Comme élément de contexte, il est important de préciser que le programme sport santé de la Fédération Française d’Escrime aborde les différents types de prévention définis par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) :

  • Prévention primaire : Le programme offre à tout public une pratique sportive régulière, sécurisante et progressive qui contribue à des objectifs de santé.
  • Prévention secondaire : Sur recommandation ou prescription médicale, cette activité physique adaptée est proposée dans des clubs pour les séniors (50ans+…) et les personnes ayant une pathologie ou un état à risque modéré.
  • Prévention tertiaire : Dans ce cadre, l’escrime santé offre des outils, aux personnes atteintes de pathologies chroniques, éloignées des pratiques sportives volontaires (ex : femmes atteintes de cancer du sein, personnes âgées dépendantes en EHPAD, sport sur ordonnance, ateliers thérapeutiques…), pour pratiquer l’escrime après une prescription médicale, l’adaptation et la sécurisation de la pratique nécessaires grâce à un encadrement qualifié, intervenant dans le cadre d’une équipe pluridisciplinaire.
image droite

Les bienfaits de l’escrime

Associée aux activités physiques de la vie quotidienne, voire en complément d’autres activités physiques et sportives,la pratique régulière de l’escrime permet de prévenir les effets de la sédentarité, du vieillissement, de pathologies métaboliques, cancer. La FFE a organisé la pratique santé pour travailler sur :

  • augmentation de l’endurance cardio-respiratoire,
  • maintien ou amélioration : masse, force, endurance musculaire, souplesse, proprioception
  • amélioration de l’image de soi et de la perception de son corps,
  • prévention et lutte contre l’isolement social,
  • maintien ou amélioration : équilibre, autonomie, mémoire, concentration,
  • prévention surpoids,
  • amélioration du drainage lymphatique (cancers),